Au Conseil municipal du 2 octobre 2020

au conseil municipal de Mormoiron (Vaucluse) : un duo de chocsEntraves à la démocratie. Depuis la possibilité de tenir à nouveau des réunions de Conseils municipaux dans le cadre des restrictions gouvernementales et limitations démocratiques, à Mormoiron le maire et son 1er adjoint ont décrété que les réunions du CM ne se tiendront plus en soirée comme cela était le cas auparavant mais en semaine et dans l’après-midi. Une entrave de plus à la participation des conseiller-es municipaux qui, salarié-es, ne peuvent s’absenter de leur travail, et pas plus la population qui dans la journée est moins disponible pour assister à des réunions. Face à cette limitation du fonctionnement démocratique local, les élu-es d’opposition ont protesté et demandé à ce que les réunions du conseil municipal se tiennent comme à l’accoutumé en dehors des heures de travail. Faute de quoi le Préfet sera saisi.

2 octobre 2020. Afin que les mormoironnais et mormoironnaises puissent connaître les propositions et propos qui s’échangent lors des réunions du Conseil municipal, et ce faisant pouvoir se faire un avis en toute indépendance et bien informé, les élu-es d’Imagine-Mormoion ont demandé à ce que le Procès-Verbal des réunions soit rendu public. Le premier-adjoint au maire a refusé indiquant que seul le compte-rendu sommaire (sans la richesse des échanges) est affiché en mairie.

2 octobre 2020. Les décisions du conseil municipal sont mises en oeuvre au  niveau local par le  personnel communal. Les élu-es d’Imagine Mormoiron avaient donc demandé lors de la réunion du 22 juin 2020 à avoir communication du tableau des effectifs, des fiches de postes, de l’audit réalisé par le Conseil Général de Vaucluse et du plan de formation en faveur du personnel. Le 1er adjoint au maire a reconnu qu’il n’existait pas de plan de formation des personnels. Pas très attentif ni très sérieux.

2 octobre 2020. A Mormoiron, le maire prend des décisions engageant la municipalité souvent seul de son côté sans en référer au conseil municipal ni mettre en concurrence. C’est le cas ainsi de l’octroi de locaux communaux à tel ou tel ami et de commande publique auprès de telle ou telle entreprise. On appelle cela les “décisions du maire“. Ce n’est pas totalement illégal mais cela manque de transparence et concerne en principe les situations d’urgences. A Mormoiron ce n’est qu’après coup que le Maire informe les conseiller-es municipaux de ses décisions. Le fait du prince et le clientélisme? Les élu-es d’Imagine-Mormoiron ont demandé à ce que ces décisions soient connues avant les réunions du Conseil municipal et pas simplement indiquées en toute fin de réunion à la va-vite.

2 octobre 2020. Depuis mars 2019 la commune de Mormoiron est adhérente-actionnaire de la SPL84*, aux côtés d’autres collectivités territoriales, avec 10 actions de 100 € l’action. Chaque commune a droit de désigner un délégué à son Conseil d’Administration. C’est l’occasion de répartir et diversifier les responsabilités locales au sein des organismes extérieurs. Pas à Mormoiron car c’est le maire qui s’est fait proclamer délégué. Les élu-es d’Imagine-Mormoiron se sont abstenu-es.

*Créée en 2014 par le Conseil général de Vaucluse, la Société Publique Locale de Vaucluse (SPL84)  accompagne les élus locaux dans la réalisation de leurs projets d’urbanisme, d’aménagement, de réhabilitation, de construction ou d’acquisition foncière et immobilière dans le cadre de contrats d’études, de mandats ou de concessions. La SPL84 intervient dans l’aménagement du plan d’eau des Salettes qui a été initialement conçu et créé en 1985 par le conseiller municipal Max Hellie.

2 octobre 2020. Les quatre élue-s d’Imagine-Mormoiron ont voté en faveur :

. d’une subvention complémentaire de 900€ pour le Foyer rural (total pour 2020 de 1100€),

. de la prise en charge des frais de repas des enfants mangeant à la cantine scolaire sur les quinze premiers jours de l’année scolaire en vue d’accompagner les familles dans la crise sanitaire de la covid19. Une subvention de 1110€ à l’association gestionnaire permettra de couvrir 483 repas.

. du déploiement de la fibre optique internet/telécommunication et de l’installation de boitiers en quatre emplacements du village  (rue coste froide, rue du château, avenue des roches blanches, place du clos)

-> compte-rendu complet officiel de la réunion du Conseil municipal du 2 octobre 2020

Partagez !

1 réflexion sur « Au Conseil municipal du 2 octobre 2020 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.