Législatives 2022 (1er tour) : la Nouvelle union populaire écologique et sociale en tête à Mormoiron

Celine Celce, candidate de la NUPES dans la 5ème circonscription de VaucluseLes 1372 électeurs de Mormoiron inscrits dans la 5ème circonscription du Vaucluse ont placé en tête la candidate de la Nouvelle union populaire écologique et sociale, Céline Celse, avec près de 27% (l’un des meilleurs scores de la circonscription). Suivit du RN, du macroniste et du député sortant LR/Les Républicains Julien Aubert, battu et éliminé du second tour. Le taux d’abstention atteint 43.8%  (601 non-votants).

Au niveau de l’ensemble de la 5ème circonscription du Vaucluse dont fait parti Mormoiron et comprenant 55 autres communes c’est cependant le macroniste Jean-François Lovisolo qui arrive en tête (24.97 %) suivi de la candidate d’extrême-droite RN Marie Thomas de Maleville ( 23.48 %) tandis que Céline Celce (NUP- Nouvelle union populaire écologique et sociale) recueille 22.26 % et ne sera pas  présente au second tour, à 300 voix prés sur 84 400 inscrits. Le député sortant LR- Les Républicains Julien Aubert avec 17.17 % est définitivement éliminé du second tour.

En Vaucluse 5 sièges de députés sont en jeu (2 sortants LR, 2 sortants LREM, 1 sortant extrême-droite), le second tour verra s’affronter l’extrême-droite et les macronistes.

Les résultats sur  Mormoiron
Participation : 771 votants – Abstention : 601 inscrits (43.8%) – Blancs ou nuls : 13 votants
Céline Celce (NUP- Nouvelle union populaire écologique et sociale): 201 voix (26.52 %)
Marie Thomas de Maleville (RN- Rassemblement National) : 185 voix (24.41 %)
Jean-François Lovisolo (ENS- Ensemble/Majorité présidentielle) : 149 voix (19.66 %)
Julien Aubert (député sortant LR- Les Républicains) : 145 voix (19.13 %)

Aux précédentes élections législatives de 2017, 57,07% des électeurs mormoironnais s’étaient rendues dans l’isoloir au premier tour (42,93% d’abstention). La participation pour le second tour fut 50,26%.

Au premier tour de la Présidentielle du mois dernier (mai 2022) le taux de participation était à Mormoiron de 80,35% (19,65% d’abstention) ce qui représentait 1 100 personnes. Au deuxième tour de la présidentielle, 79,17% des électeurs avaient pris part au scrutin (20,83% d’abstention). Les électeurs de Mormoiron avaient donné au 1er tour 20,98% de leurs voix à Jean-Luc Mélenchon (Union Populaire), Yannick Jadot (EELV) recueillant 5,36% et Anne Hidalgo (PS) 1,02%.  Marine Le Pen (FN), en tête, avait atteint 27,63% tandis qu’Emmanuel Macron en deuxième position obtenait 21,9%. L’autre candidat d’extrême-droite Éric Zemmour atteignait 7,76%.

Les autres résultats sur la 5e circonscription de Vaucluse (cantons de Carpentras-Nord, Mormoiron, Sault, Gordes, Pertuis, Apt), circonscription la plus étendue du département du fait des “charcutages” électoraux opérés par les gouvernements.

5 ème circonscription de Vaucluse (législatives)84 400 inscrits – Abstention : 42 654 (50.54%) –  votes blancs et nuls : 1,72% – exprimés : 41 028
Jean-François Lovisolo (ENS- Ensemble/Majorité présidentielle) : 10 244 (24.97 % des votants soit 12,14% des inscrits )
Marie Thomas de Maleville (RN- Rassemblement National) : 9365 (23.48 %)
Céline Celce (NUP- Nouvelle union populaire écologique et sociale): 9134 (22.26 %) ne sera pas présente au second tour
les autres battu-es et exclu-es du second tour
Julien Aubert (député sortant LR- Les Républicains) : 7044 (17.17 %)
Catherine Chavrier (Reconquête-zemmouriste) : 1 932 (2,29%)
Jean Vincetti (pseudo écologiste) : 1 300 (1,54%)
Jérémy Trichaud (Droite souverainiste) : 565 (0,67%)
David Bourdier (Divers gauche?) : 452 (0,54%)
Jean-Paul Pinon (pseudo écologiste) : 384 (0,45%)
Claudine Rodinson (Lutte Ouvrière) : 216 (0,26%)
Christophe Chalençon (divers) : 122 (0,14%)

dans le détail canton par canton de la 5ème circonscription

> canton de Carpentras-Nord
Abstention : 57.25%
Marie Thomas de Maleville (RN- Rassemblement National): 29.74 %
Céline Celce (NUP- Nouvelle union populaire écologique et sociale): 21.79 %
Jean-François Lovisolo (ENS- Ensemble/Majorité présidentielle) : 19.89%
Julien Aubert (député sortant LR- Les Républicains) : 15.2%

> canton de Sault
Abstention : 41.49%
Julien Aubert (député sortant LR- Les Républicains) : 32.42 %
Jean-François Lovisolo (ENS- Ensemble/Majorité présidentielle) : 22.94 %
Céline Celce (NUP- Nouvelle union populaire écologique et sociale): 18.65 %
Marie Thomas de Maleville (RN- Rassemblement National): 17.43 %

> canton de Gordes
Abstention : 41.54%
Jean-François Lovisolo (ENS- Ensemble/Majorité présidentielle) : 29.92 %
Julien Aubert (député sortant LR- Les Républicains) : 23.13 %
Marie Thomas de Maleville (RN- Rassemblement National): 18.01 %
Céline Celce (NUP- Nouvelle union populaire écologique et sociale): 14.86 %

> canton d’Apt
Abstention : 55.97%
Céline Celce (NUP- Nouvelle union populaire écologique et sociale) : 28.69 %
Julien Aubert (député sortant LR- Les Républicains) : 22.47 %
Jean-François Lovisolo (ENS- Ensemble/Majorité présidentielle) : 19.59 %
Marie Thomas de Maleville (RN- Rassemblement National): 18.24 %

> canton de Pertuis
Abstention : 56.56%
Jean-François Lovisolo (ENS- Ensemble/Majorité présidentielle) : 30.15 %
Céline Celce (NUP- Nouvelle union populaire écologique et sociale) : 24.1 %
Marie Thomas de Maleville (RN- Rassemblement National) : 19.36 %
Julien Aubert (député sortant LR- Les Républicains) : 13.72 %

Les résultats des 4 autres circonscriptions de Vaucluse

4 circonscriptions de Vaucluse hors la 5eme> Vaucluse – 1ère circonscription (Avignon)
73 765 inscrits – Abstention : 42 496 (57.61%) – votes blancs et nuls : 2,24% – exprimés : 30 567
Farid Faryssy (NUP- Nouvelle union populaire écologique et sociale) : 30.55 %
Joris Hebrard (RN- Rassemblement National) : 29.97 %
tous les autres candidats dont la députée sortante LREM sont éliminés

> Vaucluse – 2e circonscription (Cavaillon, Isle sur Sorgues, Bonnieux, Cadenet)
85 827 inscrits – Abstention : 44 150 (51.44%) – votes blancs et nuls : 1,89% – exprimés : 40 888
Bénédicte Auzanot (RN- Rassemblement National) : 26.08 %
Sylvie Viala (ENS- Ensemble/Majorité présidentielle) : 23.07 %
François Sandoz (NUP- Nouvelle union populaire écologique et sociale): 21.53 % (non présent au second tour)

> Vaucluse – 3e circonscription (Carpentras-Sud, Bédarride, Pernes les Fontaines)
78 866 inscrits – Abstention : 41 874 (53.1%) – votes blancs et nuls : 1,96% – exprimés : 36 267
Hervé De Lépinau (RN- Rassemblement National) : 37.03 %
Adrien Morenas (ENS- Ensemble/Majorité présidentielle) : 22.02 %
Muriel Duenas (NUP- Nouvelle union populaire écologique et sociale): 19.16 % (non présente au second tour)

> Vaucluse – 4e circonscription (Bollène, Valréas, Vaison, Orange, Malaucène, Beaume de Venise)
90 403 inscrits – Abstention : 48 206 (53.32%) – votes blancs et nuls : 2,64% – exprimés : 41 083
Marie-France Lorho (RN- Rassemblement National): 41.01 %
Violaine Richard (ENS- Ensemble/Majorité présidentielle) : 25.27 %
Monia Galvez (NUP- Nouvelle union populaire écologique et sociale): 18.14 % (non présente au second tour)

En Vaucluse toutes circonscriptions confondues

les 5 circonscriptions de Vaucluse pour les élections législativesAu final, à l’occasion du premier tour de ces élections législatives 2022 en Vaucluse où 5 sièges de députés sont en jeu (2 sortants LR, 2 sortants LREM, 1 sortant extrême-droite), toutes circonscriptions confondues, sur 413 261 inscrits et avec une abstention record  : le Rassemblement national arrive en tête avec 31,47 % des suffrages exprimés. Ensemble ! est deuxième avec 23,72 %, la Nouvelle union populaire écologique et sociale (NUPES) est en troisième position avec 21,95 %., Les Républicains sont en quatrième place loin derrière avec 9,52 %,  Reconquête ! (zemmouriste) fait 5,28 % des votants. Les autres candidats prétendument écologistes terminent en sixième position avec 4,32 % des voix, les pseudo “divers gauches” cumulent 1 %, l’ex-figure contestée des « Gilets jaunes » Christophe Chalençon obtient 1 %, l’extrême gauche figure à la septième place, la Droite souverainiste est à  0,81 %, les régionalistes à 0,56 %, les Divers droite en dixième position avec un score de 0,4 %.

En 2012 sur 388 526 inscrits, 231 660  avaient exercé leur droit de vote, ce qui correspondait à un taux de participation de 59,63 %. Ce résultat était moins élevé que celui du premier tour (60,71 %).

Au niveau national
medias en France : qui possède quoi?Encore une fois, les électeurs ont voté conformément à ce que les médias leur ont distillé dans la tête de manière ininterrompue pendant des semaines. Dans ce contexte hostile à l’implication citoyenne, selon le ministère de l’Intérieur plus d’un Français sur deux 25,7 millions de personnes (52,5 %)  ne se sont ainsi pas déplacés pour voter, soit 1,2 point de plus qu’en 2017. Il s’agit d’un record pour des élections législatives.

législatives 2022 : abstention et revenusAu niveau national, selon les études-décryptage des résultats :
. les catégories populaires, les femmes et les jeunes sont, comme souvent, moins allés aux urnes.
. les deux tiers des moins de 35 ans se sont ainsi abstenus, contre 39 % des plus de plus de 65 ans.
. c’est aussi le cas de 70 % des Français qui gagnent moins de 1.000 euros par mois.
. 37 % des jeunes de moins de 35 ans qui se sont rendus aux urnes ont mis dans l’urne un bulletin de la Nupes, loin devant le Rassemblement national (23 %) et la majorité présidentielle (15 %).
. les seniors, eux, votent depuis cinq ans en faveur d’Emmanuel Macron. Ils ont choisi les candidats macronistes à 37 %, loin devant la Nupes (18 %) et LR (17 %). Le RN ne dépasse pas 13 % des suffrages exprimés des plus de 65 ans.
législatives 2022 : le vote des seniors de 65ans et plusCes derniers étant les plus nombreux à voter, « c’est une difficulté pour le RN et pour la gauche », note l’analyste Bruno Jeanbart.

Alors que le ministère de l’intérieur tente d’évacuer du résultat des candidats soutenus par la Nupes ( 6101 968 voix ramenées à 5 836 202 voix par le ministère de l’intérieur*) afin de placer en tête LREM/Ensemble : la majorité présidentielle et la Nupes sont malgré tout au coude-à-coude.

La Nupes dont la démarche unitaire a porté ses fruits après le rassemblement populaire développé lors de la présidentielle avec Jean-Luc Mélenchon, se qualifie au second tour ainsi dans près de 400 circonscriptions. Elle  s’est qualifiée dans 376 circonscriptions, dimanche 12 juin, contre 146 pour les différents partis la composant en 2017. Le rassemblement des diversités émancipatrices et progressistes sur un programme de 650 engagements à mettre en oeuvre a donc payé.

La majorité absolue est donc loin d’être acquise pour LREM/Renaissance (centre droit libéral, MoDem et Horizons le parti de l’ex premier-ministre LR Edouard Philippe) et pourrait  perdre de nombreux sièges à l’Assemblée nationale. En cinq ans, la majorité présidentielle perd sept points et une centaine de qualifications illustrant le théorème du capitalisme néolibéral que chaque gouvernement fait pire, pour la majorité du peuple, sur le plan économique, social et écologique que le précédent. Le macronisme se retrouve bien moins souvent à la première place des votes  alors que la majorité absolue se situe à 289 députés.

L’extrême-droite avec le “Rassemblement national” arrive en troisième position en nombre de voix avec 18,68 % des suffrages exprimés et devrait obtenir un groupe parlementaire (entre 15 et 35 sièges) alors que de son côté, l’autre parti d’extrême-droite “Reconquête” (4,2 %) n’aura pas de députés (les têtes d’affiche – Eric Zemmour, Guillaume Peltier, Stanislas Rigault – ont été éliminées dès le premier tour comme ceux et celles soutenus par la petite-fille du vieux LePen ).

Avec 10,42 % des voix, “Les Républicains” font mieux que lors de l’élection présidentielle du mois de mai et sa candidate Valérie Pécresse (4,78 %) mais moins qu’aux législatives de 2017 (15%). Les projections leur donnent de 55 à 85 sièges.

Dés le premier tour sont élu-es pour La France Insoumise : Danièle Obono (Paris), Sarah Legrain (Paris), Sophia Chikirou (Paris), Alexis Corbière (Seine-Saint-Denis),  Bastien Lachaud (59,04% en Seine-Saint-Denis), Aurélie Trouvé (54,84% en Seine-Saint-Denis), Eric Coquerel (53,81% en Seine-Saint-Denis), Adrien Quatennens (52,05% dans le Nord), Ugo Bernalicis (43,49% dans le Nord)
Plusieurs personnalités écologistesEELV sont en position favorable pour le second tour:  Julien Bayou (48,88% à Paris), Sandrine Rousseau (42,9% à Paris), Eva Sas (41,7% à Paris), Cédric Villani (38,20% dans l’Essonne), Sandra Regol (38,07% dans le Bas-Rhin) ou Hubert-Julien Laferrière (34,82% dans le Rhône)
Plusieurs personnalités socialistes réalisent de bons scores dans plusieurs dizaines de circonscriptions: Olivier Faure (46,9% en Seine-et-Marne), Guillaume Garot (49,62% en Mayenne), Christine Pirès Beaune (41,84% dans le Puy-de-Dôme), Boris Vallaud (40,16% dans les Landes) ou Jérôme Guedj (38,31% dans l’Essonne)
D’autres personnalités du PCF sont en position favorable tel l’ex-candidat à la présidentielle Fabien Roussel dans la 20e circonscription du Nord (34,13%), André Chassaigne, président du groupe actuel à l’Assemblée nationale, dans la 5e circonscription du Puy-de-Dôme (49,13%), Stéphane Peu (62,85% en Seine-Saint-Denis), Elsa Faucillon (54,26% dans les Hauts-de-Seine), Sébastien Jumel (37,66% en Seine-Maritime).

Le second tour verra principalement des duels : NUPES contre RN (272) ou LREM contre RN (113) tel en Vaucluse et dans la 5ème circonscription de Mormoiron, et 8 triangulaires NUPES contre LREM et RN .

_
* Le 7 juin, le Conseil d’Etat avait demandé au ministère de l’Intérieur de prendre en considération la Nupes comme “une nuance politique à part entière” or il ne l’a pas fait pour les départements d’Outre-mer ( La Réunion, Mayotte, les Antilles, Guyane,Saint-Pierre-et-Miquelon) et la Corse où les candidats ont reçu la nuance “divers gauche”. Ainsi seules 544 des 577 circonscriptions ont été prises en compte par le ministère dans le total des voix “Nupes”

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.